portail nouvelle technologie, innovation, inventtion et  avenir de l'homme

epikurieu | les liens

Accueil  Scénarios   Dossiers



rechercher dans les scénarios

admin



L'intelligence artificielle : anatomie

L'intelligence artificielle fait rêver. La science fiction s'en est largement inspirée pour imaginer toute sorte de scénarios. La recherche dans ce domaine n'est pas prête d'être finie et ses applications restent encore à imaginer. Le sujet qui nous concerne sont les applications imaginables par tout un chacun. Mais pour cela, il est utile de comprendre l'essentiel de l'intelligence artificielle. Alors l'intelligence artificielle, pour le moment, comment ça marche ?

Les systèmes multi-agent : un peu à la manière des fourmis de Bernard Werber et de sa maxime "1 + 1=3", on s'est rendu compte que "le tout est plus que la somme des parties". En d'autres termes, des systèmes simples peuvent ensemble créer une intelligence. Par exemple, savez-vous que les fourmis finissent par trouver le plus court chemin entre une source de nourriture et la fourmilière, alors que cette capacité n'est pas individuellement dans chaque fourmi. En fait, une piste plus courte est plus souvent parcourue. Les phéromones des fourmis y seront donc plus fortes. Les pistes phéromonales plus "fortes" sont plus suivies. Ainsi, au fur et à mesure les autres pistes seront délaissées au profit de cette piste très parcourue et donc très forte en phéromone. Maintenant, prenez des agents virtuels. Donnez leur des règles simples. Faîtes les intéragir. Voilà, vous avez la recette des systèmes multi-agents.

Les algorithmes génétiques : Ce système est fondé sur la sélection naturelle de Darwin et la reproduction sexuée. Petit rappel. La reproduction sexuée permet de créer une diversité énorme à partir d'une forme de loterie génétique. Ensuite, de temps en temps, il y a des mutations aléatoires parmi les gênes qui selon le cas seront favorables ou non. Les individus qui sont adaptés et réussissent à se reproduire sont sélectionnés et vont continuer à perpétuer leur gênes, les autres meurent. Les algorithmes génétiques sont assez fidèles à ce système, mais en plus simple. Chaque parent est doté d'un code un peu comme l'adn. On fait se reproduir les parents créant un brassage des codes. Et pour ajouter un peu de créativité, de temps en temps, on établit des mutations sur le code. Sur ce principe, un robot à 6 pattes a appris à marcher tout seul. Et le plus étonnant : sa démarche est celle...des insectes.

Les réseaux neuronaux : La technique est de modéliser par informatique le fonctionnement des neurones et de les structurer en réseau. Le système est simplifié bien sûr. Le cerveau comporte peut-être cent milliards de neurones avec sur chacun plus d'un millier de connexion. C'est énorme. Et avec ce système, on peut créer des systèmes apprenants. Par exemple, on montre au programme plein de version écrites de la lettre A. Au bout d'un moment, le programme se révèle capable de reconnaître cette lettre écrite par quelqu'un.

Voilà, si vous voulez aller plus loin, je vous recommande cette article du site vie artificielle. En parcourant les liens, vous pourrez en apprendre plus dans les détails.

Epikurieu    



epikurieu (communication visuelle)       mentions légales   contact  enigmatik